Mot du président

Si la tempête, si la crise n’ont pas eu raison de notre aéroclub de l’agenais, c’est parce que la passion est toujours plus forte que les petits aléas de la vie. C’est cette passion, exactement la même, qui a animé Clément, Trajan, Wilburg, Orville, Louis, Charles, Henri, Gabriel, Antoine pour leur faire accomplir des prouesses et nous ouvrir les portes de la troisième dimension. Cette troisième dimension vous est désormais accessible, venez y goutter à l’aéroclub de l’agenais. 

Venez …  et vous verrez comme nous, au petit matin, les brumes se dissiper autour de l’aérodrome laissant place au spectacle des jeunes lièvres jouant autour des bottes de foin. Venez et vous entrerez dans le silence du hangar ou les machines assoupies le temps de la nuit vous attendent pour un nouveau vol et une nouvelle aventure. 

Vous troublerez la quiétude des lieux, juste pour un moment, parce qu’il le faut bien, le temps de l’envol et puis vous serrez dans un autre monde au dessus de notre belle campagne, cap sur Biarritz, l’Isle d’Yeu, la Corse, ou bien vers bien d’autres destinations de notre beau pays ou encore en montée là haut pour voir les Pyrénées.  

A chaque fois vous verrez les paysages sous un autre angle sous une autre lumière avec d’autres nuages, une autre saison, vous volerez mille fois et mille fois ce sera nouveau. Vous vous appliquerez à bien faire, en soignant la précision de votre pilotage, en choisissant la meilleure route, en interprétant les données météo et en respectant rigoureusement la réglementation. 

Vous deviendrez petit à petit, expérience après expérience un vieux pilote partageant comme au premier vol son indestructible passion avec les jeunes. Peut être irez-vous aussi rejoindre les « grands » aux commandes d’un Cessna citation, d’un Rafale, d’un Boeing 777 ou d’un Airbus A380.

 Certainement, verrez-vous vos soucis, votre ville, vos amis, votre boulot, vos voisins d’un autre point de vue ; votre altitude vous fera découvrir d’autres horizons.

 Pour ceux qui pensent que leurs finances leur interdit ces aventures sachez que le budget moyen annuel d’un pilote d’aéroclub est strictement égal au budget annuel d’un fumeur. Souhaitons que les non fumeurs se mettent au pilotage plutôt qu’à la cigarette et que les fumeurs arrêtent de fumer et prennent l’air ! 

Que vous soyez l’un ou l’autre, jeunes, vieux, homme, femme si vous pensez être atteint du virus où si vous avez envie de l’attraper, poussez la porte de l’aéroclub, la passion et la solidarité aéronautique feront le reste.

 Dans l’attente de se rencontrer à l’aéroclub, recevez de nos membres, de tout le conseil d’administration et de moi même nos amitiés aéronautiques.

 Jean Louis MAUROUX Président

template Joomla